Journées du patrimoine : les visiteurs au rendez-vous

Le chantier naval de la FRCPM ouvrait ses portes à l’occasion des Journées européennes du patrimoine des 19 et 20 septembre. Les associations du réseau de la FRCPM étaient mobilisées et les visiteurs au rendez-vous de ces deux journées.

Plus de 360 visiteurs sont venus à la rencontre de l’équipe du chantier naval, des bénévoles des associations les Amis du dundee Lorette et Etoile de Mer qui ont présenté les avancées de leurs chantiers de restauration respectif.

Les visiteurs pouvaient également découvrir les petites unités construites au chantier par des jeunes, l’exposition consacrée à la construction navale traditionnelle et quelques objets issus des collections de la FRCPM. Ils pouvaient admirer les réalisations de Luc Cartiaux, spécialiste du nœuds marins et du matelotage.

 Ces journées dans la presse : avec La Voix du Nord du 20 septembre et Nord Littoral du 19 septembre

Visite chantier naval - JEP 20 - photo AT Stand matelotage - JEP 20 - photo AT Visite chantier Etoile de Mer - photo AT
Visite du chantier naval Stand matelotage Visite du chantier d'Etoile de Mer

En attente de restauration : Patron Léon Avron

Lancé en 1977, ce canot à moteur a été pendant de nombreuses années celui de la station de sauvetage de Calais. Remplacé par ND du Risban en 1993, il a continué à servir la SNSM sur les côtes du Finistère jusque fin 2003.

Les navigants de la SNSM de Calais ont appris le projet de déclassement du bateau. Avec l'aide de la FRCPM, ils ont entrepris des démarches pour obtenir le don du bateau. Après accord de la SNSM restait à ramener à Calais Patron Léon Avron, désarmé à Saint-Malo. Un équipage de bénévoles, tous navigants ou vétérans de la SNSM de Calais, a été constitué. En deux jours et avec un seul moteur, ils ont ramené le canot à bon port en mars 2004, tandis qu'une équipe terrestre rapatriait l'autre moteur et les pièces détachées.

Désormais conservé sur le terre-plein du chantier naval, l'ancien canot de sauvetage Patron Léon Avron attend une association et des bénévoles pour le sauvegarder et le faire vivre.

Retour du Patron Léon Avron à Calais - mars 2004 Canot Patron Léon Avron au chantier naval - septembre 2020

Le dundee Christ-Roi remis à l'eau

Après cinq mois passés entre les mains de l'équipe du chantier naval, c'est un Christ-Roi remis à neuf qui a été mis à l'eau samedi 14 mars.

Voir le reportage de France 3 Côte d'Opale (à partir de 1min 41).

Article Nord Littoral du 15 mars 2015

 

Poursuite des travaux sur le Christ Roi

Démontage du pont du Christ RoiDepuis le 1er octobre, le chantier naval de la FRCPM accueille le dundee Christ-Roi, propriété du SIVOM de l'Aa, pour un important programme de travaux. En quatre mois de travaux, le pont du navire a été démonté et l'ancien pont en résineux remplacé par un pont en iroko. La coque a été entièrement décapée. La lisse, quelques bordées de pavois et une portion du plat-bord ont été changées. Deux jambettes de pavois et deux jambettes de tableau ont également été remplacées. Les surbaux du roof et de la descente avant, qui étaient abimés, ont été restaurés, tandis que celui de la descente arrière a été renouvelé. Le compartiment d'isolation moteur a été refait. Olivier s'attaque actuellement à la réfection de l'installation électrique qui a été entièrement démontée, tandis que le reste de l'équipe, Xavier, Lucas et Olivier M, s'apprêtent à entamer le calfatage du pont, qui sera réalisé au coton et au brai. Plusieurs mois de travaux sont encore à prévoir, avant que le séjour calaisien du Christ-Roi ne se termine.

Travaux Christ-Roi - 1 Travaux Christ-Roi - 2 Travaux Christ-Roi 3

Une caravelle restaurée au CTPMCO

Le chantier naval du Centre Technique du Patrimoine Maritime de la Côte d'Opale est également destiné à accueillir les adhérents de la FRCPM qui souhaitent effectuer des travaux d'entretien ou de restauration sur leurs bateaux. Ils bénéficient d'un espace et, si nécessaire, d'un appui technique et logistique. Un adhérent vient de terminer la restauration d'une caravelle.Ce type de dériveur a été créé en 1953 par l'architecte naval Jean-Jacques Herbulot, pour le Centre nautique des Glénans. La caravelle baptisée Philou vient de quitter le chantier naval après une restauration de plusieurs mois effectuée par son propriétaire.La caravelle Philou restaurée

La caravelle Philou en travauxLa caravelle Philou sur le départ